—A quoi sert easystress ?
Quels sont les objectifs du site ?
Comment le site est-il organisé ?

Témoigner

 

La motivation d’Easystress est, sur le stress:

  • Le bien-être corporel des ressources humaines en entreprise
  • L’efficacité des managers ou cadres et une meilleure performance de gestion
  • Sans burnout des équipes ou problème de santé au travail
  • Par une formation des personnes et la prévention des Risques psychosociaux.

Utilisez les commentaires pour témoigner de votre expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Commentaires (7)

  1. SAUVONNET Franck

    Quelle belle initiative ce projet !

    Bonne et longue route.
    Amicalement
    Franck

    Répondre
  2. jeanne

    Bonsoir, Suite au post sur « le stress au chômage » et votre question « COMMENT chacun de vous s’y prend avec son stress », je me permet de vous répondre pour mon cas personnel et vous expliquer comment j’ai oeuvré pour limiter au mieux mon stress. Dès le début de mon chômage (début 2009), j’ai dans un premier temps pensé que c’était une malheureuse opportunité pour commencer d’autres choses ailleurs, apprendre et évoluer professionnellement. J’ai dès le départ organisé mes journées, comme une journée au travail (à 9 h au bureau), pour être à l’affût de tout poste pouvant me convenir et m’apporter satisfaction (intellectuelle). J’ai aussi profité de cette disponibilité subie pour me remettre à l’anglais et également commencer à apprendre l’espagnol. Il fallait que je remplisse mes journées et elles l’ont été. J’ai trouvé quelques missions et CDD ici et là, une tentative de travail en Suisse. L’ensemble des ces expériences, ne semblent pas m’avoir enrichi de quelque manière que se soit (mais il fallait bien vivre), ce qui permettait de prendre du recul par rapport à mes candidatures. Le parcours étant semé d’embûches, puisque de trop « nombreuses » périodes d’essai ne se sont pas transformées en CDI, certaines promesses verbales n’ont pas été tenues. A chaque fois je suis restée presque de marbre, tant à la prise de poste, qu’à ma dernière journée de présence. J’ai également suivi une formation d’acheteur technique (diplôme obtenu), qui a comblé le vide et donné l’espoir d’un nouveau départ. Comble du sort, pas de travail en rapport avec mon expérience passée, ni en rapport avec mon diplôme tout neuf et l’anglais ne mets d’aucune utilité actuellement. Cependant, tout ce que j’ai appris par moi même m’a davantage enrichi que mes « petits boulots ».
    Voilà, pour résumé cela à été une lutte, non pas contre moi même car je suis d’une nature tenace. Bien sûr j’ai eu des journées de grand grand désespoir. Mon palliatif au manque de « vrai travail » à été mon propre travail quotidien. J’ai également prie de plein fouet les remarques -je n’ai pas le qualificatif- pour décrire « les réflexions, et incompréhensions de l’entourage qui tente de bien faire, voire vous secouer alors que vous vous débattez déjà. Sans compter le compte à rebours des allocations et l’incertitude de pouvoir faire face au quotidien…
    « Bonne nouvelle » depuis avril 2014 ,en suis en CDI, MAIS je ne suis plus assimilé cadre, je n’ai aucun avantage, j’ai perdu 40 % de mon revenu, également je n’éprouve pas particulièrement de passion pour mon emploi (ouvrière à 50 % de mon temps et contrôleuse qualité).
    Bon, je vous laisse par manque de place.

    Répondre
  3. Rozenn

    Bonjour Jean-Michel, j’espère que tu te remets tranquillement de toutes ces émotions partagées pendant ces trois belles journées avec Muriel, et l’ensemble du groupe!
    Comme tu me l’a proposé, je suis interressée pour recevoir le livre blanc, et découvrir ton travail et les pistes que tu peux apporter.
    Je te remerciés, et garde en mémoire le pouvoir du…sourire…
    Merci a toi.
    Rozenn

    Répondre
  4. Franck S.

    Bonjour Jean-Michel,
    Je prends toujours autant de plaisir à lire les différents chapitres du livre blanc.
    Ce projet est une initiative très intéressante.
    Amicalement
    Franck.

    Répondre
  5. Jean-Michel

    Reconcilier l’homme et l’entreprise c’est un beau projet.
    Jean-Michel

    Répondre
  6. Gabrielle

    Je suis d’accord avec Laure: Vive Easystress

    Gabrielle

    Répondre
  7. Laure

    Super ce site…. de tres belles citations, si vraies et si justes, une methode claire et efficace pour se debarasser de cette vilaine chose qui nous pompe notre energie 🙂 moi je dis vive easy Stress 🙂

    Répondre